Bienvenue sur le site de SCIP.

Les différentes pièces composant un sommelier

Un sommelier est composé de différentes pièces. Prenons l'exemple d'un Château Laguiole :

 

Le processus de fabrication d'un sommelier ou d'un couteau de poche

En prenant l'exemple d'un sommelier, il est facile de comprendre le process de fabrication : 
1. Découpage / estampage pour obtenir l'ensemble des pièces métalliques

 

2. Injection pour la réalisation des pièces plastiques

 

3. Personnalisation

 

4. Assemblage (étape importante)

 

5. Finition

 

6. Contrôle et conditionnement

 

 

Les différentes méthodes de marquage

Il existe cinq grandes méthodes de marquage :

1. Le marquage à chaud : sur pièces plastiques (une seule couleur)

 

2. La tampographie : sur pièces plastiques permettant jusqu'à 4 couleurs

 

3. Le laser : sur tous matériaux

 

4. La gravure chimique : uniquement sur pièce métallique

 

5. La frappe à froid : uniquement sur pièce métallique (pour des quantités importantes), permet un marquage en relief, inusable dans le temps

 

Les différents critères permettant de choisir un sommelier



Pour sélectionner le modèle que l'on va offrir, il est nécessaire de se pencher sur différents critères : 

- le sommelier doit être équipé d'une lame micro denture, gage de coupe facile et de grande longévité
- le nombre de spires : il est peu important, car cela dépend de la cynématique de chaque modèle; le bureau d'études de SCIP a opté pour la meilleure solution
- un ou deux leviers : le double levier est surtout adapté pour une clientèle féminine
- le matériau : il influe essentiellement sur le prix, mais aussi évidemment sur l'esthétique et le poids du sommelier
- la surface de marquage : elle doit être suffisante en fonction de la taille de la marque et surtout du logo
- la couleur : c'est une question de goût, mais elle peut correspondre aux couleurs d'une société (charte graphique)