Présentation

Le premier degré s’inscrit dans la continuité de l’enseignement primaire et doit être considéré comme la fin de l’enseignement du fondement. A la fin du premier degré, les élèves auront acquis les bases (les « socles de compétences ») sur lesquelles ils vont construire la suite de ce qu’ils vont apprendre. Ils reçoivent un certificat de réussite (CE 1D) qui précise, éventuellement, quelles sont les formes et les filières dans lesquelles ils peuvent poursuivre leurs études.

Le premier degré est double : le premier degré « commun » est accessible aux élèves qui ont obtenu le CEB à la fin de leurs études primaires ou grâce au degré différencié ; les élèves qui ont fréquenté une sixième primaire et qui ont 12 ans au moins au 31 décembre peuvent également accéder au premier degré commun si leurs parents en font la demande et que le conseil d’admission marque son accord. Le degré différencié, quant à lui, s’adresse aux élèves qui n’ont pas obtenu le CEB.

Les élèves ne peuvent pas passer plus de trois années dans le premier degré !