Unesco

Tout sur les clubs Unesco |

Des citoyens engagés dans la construction d’un monde de justice, de solidarité et de paix

LES CHEMINS DE LA CITOYENNETE / Pour les jeunes des clubs

Repères

L’ensemble des activités concernant les membres jeunes des clubs

Créer et faire vivre un club UNESCO, c’est ouvrir autant de chemins de citoyenneté au sein de son établissement, de son quartier, de sa ville !

culture de paix ;

Infos de la fédération - Pour les jeunes des clubs | 28 avril 2012


"Tout accès libre et critique à l’usage d’informations ne sera définitivement garanti que s’il est accompagné d’une pratique parallèle de l’expression propre".
Les projets de la FFCU pour l’année 2012-2013 : les propositions et la fiche des Chemins de la Citoyenneté de mai 2012

Medias et transformation sociale

Cette question énoncée par l’UNESCO à l’occasion de la Journée Internationale de la Liberté de la Presse pouvait difficilement connaître plus d’écho, en France, que dans ce moment de campagne électorale pour l’élection du président de la République.

Je ne céderai pas à cette tentation trop confortable qui veut qu’il soit de mode et de bon ton d’accabler les médias, dans la forme, sans jamais se soumettre aux exigences de la rigueur critique qui, fort heureusement, marque et oriente la réflexion et l’oeuvre de l’UNESCO.

Dans le respect à ces orientations, ce qui, à notre habitude, caractérise la préoccupation des clubs UNESCO est bien de savoir comment l’on éduque à une utilisation libre et responsable de la presse et des médias. Il est un paradoxe incontournable qu’il convient de considérer. Les médias, sous leurs formes traditionnelles comme sous les plus modernes (les réseaux sociaux) sont incontestablement un levier puissant de démocratisation et d’ouverture ; l’observation de la genèse des « révolutions arabes » suffirait à nous en convaincre et l’on ne peut que se réjouir de ce que les dictatures de toute nature qui affligent encore notre pauvre monde soient confrontées à des difficultés inédites à l’heure de museler la libre expression citoyenne. Mais, il est par ailleurs des pouvoirs plus subtils que ceux des dictatures brutales, centrés au demeurant sur la défense des mêmes intérêts, qui disposent de la redoutable capacité à manipuler presse et médias, de telle sorte que le citoyen, là encore, se trouve privé de sa véritable liberté de jugement, abdiquée sur les autels illusoires de la pensée moderne et policée. Je vise ici les puissances d’argent pour lesquelles, in fine, le consumérisme tient lieu de philosophie et de spiritualité ultimes.

Aussi est-il important, vital, au titre des impératifs éducatifs qui nous animent, que dans le tracé des « Chemins de la Citoyenneté » qui structure l’action de nos Clubs UNESCO, nous soyons très présents dans les réflexions proposées et conduites par l’UNESCO afin de garantir et consolider l’usage libre des médias par et pour tous les hommes de la terre.

Dans cet usage libre et libertaire des médias, deux aspects méritent sans doute d’être considérés.
Le premier intéresse notre statut de consommateur d’informations, lecteur et auditeur, et oblige à analyser les conditions et exigences qui fondent les préalables d’une lecture critique. Comment se construit cette liberté critique ? Si les Clubs UNESCO se trouvent ici clairement interpellés, l’école l’est plus encore car elle est, par essence, l’espace essentiel et naturel de cette construction. On voit bien alors en quoi les Clubs scolaires peuvent avoir un rôle particulièrement significatif.

Disant cela, on en vient à la seconde considération selon laquelle, dans notre esprit, tout accès libre et critique à l’usage d’informations ne sera définitivement garanti que s’il est accompagné d’une pratique parallèle de l’expression propre. Les médias, dans le meilleur des cas et selon leur intitulé même, médiatisent des expressions mais cet exercice ne restera, in fine, fidèle que s’il s’appuie sur une multitude d’expressions directes de tous les acteurs qui composent la mosaïque sociale. Aussi, bien que nous n’en ayons pas le temps cette année, la Fédération française se fixe pour objectif, pour la Journée internationale de la liberté de la presse en 2013, en relation avec les CLEMI, de recenser toutes les expressions qui, à travers les journaux scolaires ou autres formules novatrices, structurent l’émergence et la valorisation d’une parole autonome de l’élève au sein de la communauté scolaire.

Ce n’est que dans cette double capacité de lecture et d’expression critique que les médias pourront trouver leur accomplissement le plus noble, celui d’être de puissants vecteurs de transformation sociale.

Paris le 17 avril 2012

Yves Lopez,

Président de la Fédération française des Clubs UNESCO

PDF - 56.5 ko
Medias et transformations sociales ; Yves Lopez

La fiche des Chemins de la Citoyenneté sur la liberté de la presse :

PDF - 656.2 ko
Fiche des CC Liberté de la presse 2012

liberté de la presse ;

3 Messages

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0